TRANSPORT ET LOGISTIQUE

Optimiser le cash flow et le bas de bilan

La forte concurrence combinée aux marges faibles poussent les entreprises du secteur transport et logistique à porter une grande attention au cash. Le collecter dans les meilleurs délais devient alors un réel levier pour soutenir la croissance de l’entreprise et financer ses projets tout en diminuant son recours aux financements externes.

L’Insee prévoit une hausse du commerce mondial de 5,4% en 2018 après deux années consécutives de recul.

Dans ce contexte, à la fois dynamique et exigeant, maintenir une relation financière client de qualité est un enjeu de taille. La croissance du business ne doit pas induire de relâchement dans la gestion du recouvrement et dans le suivi des encours clients, et ce malgré une hausse prévisible des volumes de commandes, de factures, de litiges...

S’ajoute aussi la complexité du secteur en termes de recouvrement, où un nombre important de facteurs peuvent être sources de discussion avec le client (frais de douane, taxes, retards de livraison…).

Accélérer les "cash entries" tout en améliorant la relation financière client

La performance des fonctions du cycle order-to-cash, recouvrement en tête, devient alors primordiale dans la mise en place du bon équilibre dans le rapport de force client - fournisseur.

Les entreprises du secteur transport et logistique trouvent alors le juste équilibre pour garantir la performance financière et optimiser le bas de bilan. 

Découvrez comment GEODIS, TOP20 des freight forwarders mondiaux, a bénéficié d’un support au recouvrement et atteint ses objectifs d’amélioration des cash entries en 4 mois.